Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Chronobus : bilan de la concertation

//

Schéma des lignes Chronobus

Courant février et mars, les Sébastiennais ont pu émettre leurs suggestions et remarques concernant la future ligne C9 de Chronobus qui traversera notre commune d'ici 2018 depuis Pirmil. Que retenir de cette phase de concertation ? Quelles vont être les prochaines étapes ?

Le projet

Futur tracé du Chronobus C9D'ici 2018, Saint-Sébastien-sur-Loire sera dotée d'une ligne de Chronobus, la ligne C9, qui reliera Pirmil à Basse-Goulaine en traversant notre ville. Le projet est mené par Nantes Métropole pour un coût total estimé à 4,9 millions d'euros. Sept lignes de Chronobus sont déjà en service dans l'agglomération et elles connaissent un succès important.

La ligne C9 desservira les principaux pôles d’activités de la commune (services, commerces, pôles médicaux, écoles...) en passant notamment par la rue de la Baugerie et le centre-ville. 10 km de trajet, 29 arrêts, 3 terminus.


Les avantages du Chronobus par rapport à une ligne de bus classique ?

  • la rapidité : le Chronobus C9 circulera sur des axes de circulation communs sur lesquels il est prioritaire. Les temps de parcours seront garantis, quelle que soit l’heure et la période de l’année.
  • une amplitude horaire plus large et régulière : le C9 circulera de 5h à minuit avec une fréquence toutes les 6 à 8 minutes en heure de pointe, 12 minutes dans la journée.

Les arrêts seront 100 % accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La ligne C9 reprendra l’itinéraire des lignes 29 et 39 jusqu’au bourg de Basse-Goulaine d'une part (la position du terminus sera choisie à l'issue de la concertation), et jusqu’à l’arrêt Chalonges d'autre part.

Une réorganisation du réseau TAN :

  • une nouvelle ligne 60 « Quintaine-Vertou » est envisagée. Elle desservira le centre de Basse-Goulaine, le lycée de la Herdrie aux principales heures d’entrée et de sortie des élèves, la zone commerciale de Pôle Sud, la gare de Vertou, le centre de Vertou ;
  • La ligne 28 sera renforcée avec une fréquence augmentée ;
  • La ligne 30 sera adaptée en intégrant le maintien d'un service aux heures d'entrées et de sorties des établissements scolaires entre Joliverie et Savarières.

La concertation

Pour présenter le projet, une exposition s'est tenue du 1er février au 12 mars à l'Hôtel de Ville. Un registre a été mis à la disposition des Sébastiennais pour que chacun puisse y déposer ses propositions et remarques. Au total, 283 avis ont été émis et 75 questions posées.

Une réunion publique a également été organisée le 3 mars en présence de Bertrand Affilé, vice-président de Nantes Métropole, en charge des déplacements et transports publics. Près de 500 personnes se sont déplacées.

Les principales préoccupations des habitants :

  • la rue de la Baugerie : craintes d'éventuelles difficultés de circulation et d'accès au pont Léopold Sédar Senghor, notamment pendant les heures de pointe ;
  • la rue Maurice Daniel : inquiétudes relatives à l'accès aux commerces pendant les travaux ; à la suppression de places de stationnement ; aux problèmes de circulation liés à l'étroitesse de la rue ;
  • la réorganisation de la ligne de bus 30.

15/12/2016

Cela peut aussi vous intéresser