Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Une sirène de sécurité civile

//

Inondation de la Loire

Saint-Sébastien-sur-Loire est équipée d'une sirène d'alerte pour alerter la population exposée à des risques graves.

Lien utile : http://www.risques.gouv.fr/

Saint-Sébastien-sur-Loire est équipée d'une sirène de sécurité civile. Celle-ci est installée sur le toit du collège des îles de Loire, avenue de Glinde, afin d’avoir une portée sur l’ensemble du territoire communal soumis au risque retenu comme le plus important, l’inondation à cinétique rapide (Survenant brutalement et à une vitesse importante). La zone Nord-est de Saint-Sébastien-sur-Loire est la plus exposée aux risques d’inondations.

Connaître les risques majeurs sur notre commune.

A quoi sert cette sirène ?

Elle vise à alerter la population, dans l’urgence, de la survenue d’un danger grave et imminent, de jour comme de nuit (catastrophe naturelle, accident technologique…).

Trois signaux doivent être distingués :

Début de l’alerte

En cas d’événement nécessitant une mise à l’abri, l’alerte sera donnée par la sirène. Elles émettent un son caractéristique en trois séquences d’une minute et 41 secondes : le signal national d’alerte.

Fin de l’alerte

Une fois le danger écarté, les sirènes émettent le signal de fin d’alerte, un son continu de 30 secondes.

Les essais mensuels

Tous les premiers mercredis du mois, à 12h, la sirène émet 1 fréquence d’1 minute 41 en début d'essai et un son continu de 30 secondes en fin d’essai.

Le dispositif d’alerte s’accompagne d’un ensemble d’outils complémentaires selon les situations (téléphonie, médias…).

Quels sont les réflexes à avoir en cas de signal national d’alerte ?

  • Mettez-vous en sécurité : sans délai dans un bâtiment ou évacuez la zone de danger.
  • Tenez-vous informés : respectez les consignes diffusées par les médias. La fréquence radio à écouter au niveau local : 101.8 (France Bleu)
  • Restez en sécurité : n’allez pas chercher vos enfants à l’école, ils y sont protégés par leurs enseignants.
  • Ne téléphonez qu’en cas d’urgence vitale.

Cela peut aussi vous intéresser