Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Ville Amie des Aînés : la première étape achevée

//

Moment convivial entre seniors à table

Dans le cadre de la démarche Ville Amie des Aînés (réseau assujetti à l'OMS, Organisation Mondiale de la Santé) , le 6 mars dernier, le cabinet Ville Amie des Aînés (VAA) Conseil a rendu public les résultats du diagnostic réalisé auprès des habitants. Cette première étape a permis de recueillir de précieuses données qui vont permettre à la Municipalité d’orienter ses futures actions, toujours en concertation avec les habitants et les différents partenaires associatifs et institutionnels locaux.

La démarche Ville Amie des Aînés

Pour rappel, le vieillissement de la population est un fait inéluctable auquel toute commune est confrontée. Aujourd'hui, les plus de 60 ans représentent 1/4 de la population sébastiennaise, d'ici 2030 ils en représenteront 1/3. La municipalité en a bien conscience et, soucieuse du bien-vivre de ses aînés, ceux d'aujourd'hui et ceux de demain, elle s'est lancée dans une démarche volontariste innovante intitulée Ville Amie des Aînés. Il ne s'agit pas d'un label mais d’un processus d'amélioration et une dynamique en faveur des seniors, l'objectif étant de construire une ville douce à vivre pour tous, quel que soit son âge. Plus largement, adhérer à cette démarche, c'est également contribuer à un changement de regards sur les seniors.

Les habitants concertés

La Ville vient d’achever la première étape de la démarche à savoir réaliser un audit à la fois quantitatif et qualitatif avec notamment des groupes de travail composés de citoyens :

  • 57 sébastiennais volontaires ;
  • 7 tables rondes organisées ;
  • 8 thématiques abordées : culture et loisirs, autonomie et soins, participation citoyenne et emploi, lien social et solidarité, information et communication, habitat, transports, bâtiments et espaces extérieurs.

Le cabinet chargé de cet audit, VAA Conseil, a rendu compte des données récoltées ce lundi 6 mars.

Les principales préoccupations exprimées :

  • Les seniors veulent majoritairement rester à leur domicile le plus longtemps possible : le sujet de l’habitat ressort donc parmi les préoccupations principales des seniors notamment l’offre de logement intermédiaire.
  • Le lien social et la solidarité sont essentiels pour les seniors afin de rompre l’isolement et la solitude. Les seniors veulent favoriser l’intergénérationnel.
  • Le transport est source de préoccupation.

Quelques préconisations proposées par le cabinet de conseils :

  • mieux informer et communiquer sur les différents types d’hébergement et les aides possibles pour adapter son habitat ;
  • développer les rencontres intergénérationnelles ; créer un lieu ressource genre café des générations, renforcer les réseaux de voisinage ;
  • améliorer la qualité des pistes cyclables et de certains trottoirs pour sécuriser les déplacements vélo et piétonniers.

À la demande des habitants, trois groupes de réflexion vont se poursuivrent sur les thématiques suivantes : le transport, l’intergénérationnel, l’habitat.

Retrouver ici l’ensemble du rapport

20/03/2017

Cela peut aussi vous intéresser